Togo/Le bras d’une femme protestant contre la dévastation de son champ coupé par un bouvier : voici ce qui s’est réellement passé

Partager

Au Togo, une scène infâme s’est produite vendredi 26 août 2022 dans la préfecture de Vo plus précisément à Dagbati. Il s’agit d’une agression à la manchette. Le bras d’une femme protestant contre la dévastation de son champ par les bœufs a été coupé par un bouvier. Voici ce qui s’est réellement passé.

Selon les informations recueillies auprès d’une source bien introduite qui a requis l’anonymat, ce n’est pas la première fois que cette scène répugnante se passe dans la localité. La population ne sait plus à quels saints se vouer car même après cet incident malheureux informe notre source, « les forces de l’ordre, alertées ne sont pas vite arrivées pour leur venir en aide ».

En effet, la femme qui a subit cet acte crapuleux et barbare est une propriétaire du champ dans lequel les bœufs sont amenés de force. Voulant protester contre la dévastation de son champ, confirme notre source, la femme a vu son bras gauche coupé par le bouvier. Aux dernières nouvelles, la victime a été conduite rapidement à l’hôpital pour des soins.

La population sous le choc se demande à quand la fin de cet acte indescriptible et inédit ? À en croire notre source, d’autres également se posent la même question et vont plus loin en se demandant : à qui le tour ? Puisque, les auteurs de ces actes ignobles ne sont pas inquiétés visiblement.

Marc GNAZOU

2 commentaires sur « Togo/Le bras d’une femme protestant contre la dévastation de son champ coupé par un bouvier : voici ce qui s’est réellement passé »

  1. Attention, la plupart de ces malfrats sont venus du Burkina Faso voisin après avoir fut des crimes qu’ils ont commis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *