La chargée des programmes à l’ONG Jeunes Verts, Raïssa Oureya : « les jeunes savent qu’il y a les changements climatiques, mais on a besoin de financements pour mieux s’adapter. Pour cela, il faut rédiger des projets »

Partager

La 8 ème édition de la Conférence Internationale des jeunes sur les changements climatiques (CoJeCC) s’est tenue lundi 12 décembre 2022 à Lomé. Organisée par l’ONG Jeunes Verts, cette 8 ème édition qui va durer deux jours, a pour objectif de permettre aux jeunes de s’accorder sur les canevas des partenaires et de pouvoir bien rédiger les projets.

Selon la chargée des programmes à l’ONG Jeunes Verts, Raïssa Oureya les jeunes ne sont pas ignorés des changements climatiques sauf qu’il faut aller plus loin pour bénéficier des avantages des partenaires. « L’objectif est de permettre aux jeunes de s’accorder sur les canevas des partenaires et de pouvoir bien rédiger les projets d’adaptation. Les jeunes savent qu’il y a les changements climatiques, mais on a besoin de financements pour mieux s’adapter. Pour cela, il faut rédiger des projets », a affirmé Raïssa Oureya, chargée des programmes à l’ONG Jeunes Verts.

Selon les premiers responsables de l’ONG Jeunes Verts, le thème de cette année est : « Renforcer les compétences des jeunes autour des enjeux climatiques pour une mise en œuvre efficace des CDNs ». Pour permettre aux jeunes de savoir comment rédiger un projet d’adaptation, la CoJeCC a organisé une formation à ces derniers.

La formation a permis aux jeunes d’analyser les résultats de la dernière conférence sur le climat. Les responsables ont également présenté les grands travaux non seulement à poursuivre mais aussi à réaliser dans les jours à venir.

Pour le président de l’ONG Jeunes Verts, il y a très peu de projets venant des jeunes togolais qui arrivent à obtenir l’assentiment des partenaires. « Pour les permettre de bien rédiger un projet, nous avons organisé cette formation de renforcement des capacités afin d’avoir tous les outils nécessaires pour élaborer convenablement les projets climatiques » a laissé entendre le président de l’ONG Jeunes Verts.

Notons que la CoJeCC 2022 se tient quelques semaines après la CoP 27 qui s’est tenu à Sharm-El-Sheick en Égypte. Les jeunes doivent s’engager dans la lutte contre les changements climatiques et la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

Marc GNAZOU

2 commentaires sur « La chargée des programmes à l’ONG Jeunes Verts, Raïssa Oureya : « les jeunes savent qu’il y a les changements climatiques, mais on a besoin de financements pour mieux s’adapter. Pour cela, il faut rédiger des projets » »

  1. Félicitations pour les efforts du gouvernement en faveur du campagne de reboisement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *