Interview/Léopold Ekoue MESSAN, le fédérateur d’énergie du groupe « Togo All Stars » : « Nous ne chantons pas les morceaux qui se fredonnent dans les couvents, mais… »

Partager

Mettre la lumière sur les artistes ou sur les acteurs culturels est la plus grande préoccupation de l’Association Journalistes Unis pour la promotion de la Culture au Togo (JUCUT). Jeudi 07 mars 2024, l’acte 2 du Project Press a mis un zoom sur le groupe « Togo All Stars ». Interviewé par LENEUTRE, Léopold Ekoue MESSAN donne plus de précisions sur le groupe « Togo All Stars ».

Marcel Atayi Ayi, le président du JUCUT

En effet, Project Press est une initiative de l’Association Journalistes Unis pour la Promotion de la Culture au Togo (JUCUT). Selon le président du JUCUT, Marcel Atayi Ayi, l’initiative est un tapis rouge qui est dressé pour mettre en liaison la presse et monde culturel. À en croire Atayi Ayi, l’association JUCUT a senti le besoin de mettre la lumière sur le groupe Togo All Stars.

A LIRE AUSSI : Retard dans la publication des résultats du FNPC : les artistes togolais expriment leur indignation et leur désarroi

« Vous savez, le groupe Togo all stars, c’est un groupe musical togolais qui est plus connu à l’international que sur le plan national. À JUCUT, nous avons senti le besoin d’aller vers ce groupe et de les mettre en lumière. Project press, c’est un tapis rouge qui est dressé à tous les acteurs culturels et les artistes. Nous voulons mettre en liaison la presse et le monde culturel parce qu’aujourd’hui, nous avons constaté que les journalistes ne connaissent pas mieux les artistes », a souligné Marcel Atayi Ayi, le Président du JUCUT.

Le fédérateur d’énergie du groupe « Togo All Stars », Léopold Ekoue MESSAN

Au cours de l’acte 2 du Project Press, le fédérateur d’énergie du groupe « Togo All Stars », Léopold Ekoue MESSAN a fait des projections sur le groupe. À la fin, les journalistes et les acteurs culturels se sont intéressés au groupe pour en savoir plus.

Pouvez-vous nous parler un peu du groupe Togo All Stars ?

Notre groupe est composé de 10 musiciens. En fait, la plupart des membres croient aux ancêtres mais il y a aussi des chrétiens parmi nous. Une cohabitation pas évidente, mais c’est cette diversité qui rend le groupe unique. Notre force, c’est la qualité des musiciens, le travail acharné mais aussi le mélange intergénérationnel de nos membres. Il est composé en effet de gens de 70 ans, de la quarantaine et de la vingtaine.

Dites nous, le groupe Togo All Stars est né où précisément et combien d’albums avez-vous aujourd’hui ?

Notre groupe est né à Lomé. Certes, il est moins connu au pays mais à l’extérieur nous sommes beaucoup plus connu. Nous enchainons des tournées dans des festivals et autres occasions. Nous sommes aujourd’hui à notre 3 ème album titré « Spirit » sorti le 3 novembre dernier et il est justement annoncé un Spirit tour en Europe en Avril prochain. Cet album va conduire le groupe à prester notamment aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en France, en Angleterre et en Australie, soit 45 dates en tout. Nous préparons préparons activement notre 4 ème album qui devrait sortir aux Pays-Bas.

Certaines personnes disent que le groupe Togo All Stars fait la musique des vaudous. Est-ce vraie ?

Notre musique a aussi un côté spirituel. On n’est pas dans le culte, mais nous puisons beaucoup dans les percussions et chants vaudou. Nous ne chantons pas les morceaux qui se fredonnent dans les couvents, mais nous en composons dans le dynamisme du vaudou. C’est très important pour nous parce que la musique elle-même est née dans les couvents, les cérémonies où les gens chantaient et tombaient en transe.

Dites-nous comment avez-vous trouvé l’initiative du Project Press de l’association JUCUT ?

Sincèrement je tiens à remercier les organisateurs et surtout les journalistes qui ont fait le déplacement. Ça a été un plaisir pour nous de passer à Project Press du moment où ça donne une visibilité au groupe. Je ne savais pas avant que les journalistes culturels étaient aussi bien organisés, c’est une bonne initiative.

Notons que le groupe Togo All Stars s’inspire des styles high life ou l’afro beat, soit des percussions vaudous dans leurs compositions musicales. L’acte 3 du Project Press s’annonce avec de grandes innovations selon le président du JUCUT, Marcel Atayi Ayi.

Marc Y Essowè GNAZOU (92 19 67 99)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *