Grave accident non loin de l’ancienne BTCI : « Il roulait à vive allure sinon ça serait moins grave. C’est comme si, on le poussait » indique l’un des blessés

Partager

« On dirait que les conducteurs de tricycle prennent quelque chose avant de conduire » laisse entendre certains témoins de cet incident malheureux survenu en début de semaine. Un tricycle transportant de l’eau a cogné grièvement un conducteur de Zdman qui a remorqué un jeune étudiant.

L’accident a eu lieu non loin de l’ancienne BTCI plus précisément à côté de la station Total aux environs de 16 heures. Le bilan provisoire fait état de 3 blessés graves.

Qu’est-ce qui s’est réellement passé ? L’un des blessés raconte les faits.

Selon le jeune étudiant, remorqué par le Zdman, blessé à la main et au visage, le conducteur de tricycle roulait à vive allure sinon le choc ne serait pas trop violent. « Le conducteur qui m’a pris, ne courrait pas trop vite. Comme on doit traverser la route aussi, il a encore ralenti. À peine, on arrive à l’intersection des trois routes, que le conducteur de tricycle qui venait de Deckon rentre dans le corner avec une vitesse inimaginable. Si mon conducteur n’avait même pas essayé de le feinter un peu, ça serait plus grave que ce que vous voyez. Sincèrement, il roulait à vive allure sinon ça serait moins grave. C’est comme si, on le poussait. Ce qui est bizarre, lui-même n’a rien eu sauf nous trois qui souffrons ici comme ça » a indiqué, l’un des blessés visiblement dépassé par la situation.

Le choc était vraiment violent que la personne remorquée par le conducteur de tricycle, s’est blessé à la main, au visage et à la tête. Quant au conducteur de Zdman, il semblerait qu’il a eu une fracture au pied gauche et quelques blessures à la main. Le conducteur de tricycle n’a rien eu comme blessure.

Dans la foulée, quelques policiers qui régulent d’habitude la circulation au niveau de Deckon étaient de passage. Depuis que l’incident malheureux s’est produit, ils ont appelé les sapeurs pompiers en vain. Ils étaient obligés de prendre le portable d’un témoin pour appeler les sapeurs pompiers, qui ont finalement répondu mais malheureusement ne seront (sapeurs pompiers) pas venus au moment opportun.

Tellement le conducteur de Zdman souffrait et voulait s’assurer aussi, s’il s’agissait d’une fracture ou pas, et également l’homme qui s’est blessé à la tête perdait beaucoup de sang mais les sapeurs pompiers ne venaient toujours pas, le conducteur de tricycle a décidé d’évacuer les trois victimes à l’hôpital de Amoutiévé. À peine, les blessés sont transportés à l’hôpital, les sapeurs pompiers font leur apparition. Voyant qu’il n’y a plus de blessés sur les lieux, ils sont repartis sans dire mot. Dans la foulée, les riverains qui suivaient la scène de près, fustigent les sapeurs pompiers : « depuis qu’on vous appelle, vous ne prenez. Si les gens ne devaient pas mourir, ils vont mourir à cause de vous. C’est le travail que vous faites comme ça ? » peut-on écouter. Et un autre de dire : « vous n’êtes même pas loin d’ici et vous faites ça ? Continuez seulement, Dieu vous voit ».

Selon les informations, le conducteur de tricycle serait le colocataire du conducteur de taxi moto. Il a demandé aux policiers de les laisser régler le problème à l’amiable. Après avoir contacté le Zdman, les policiers ont décidé de lui accorder cette faveur.

Les autorités compétentes spécialement le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehane et son collègue Atcha Affoh doivent revoir le cas des conducteurs de tricycle. Parfois, leur manière de conduire laisse à désirer et remet en cause la maîtrise du code de la route.

Marc GNAZOU

6 commentaires sur « Grave accident non loin de l’ancienne BTCI : « Il roulait à vive allure sinon ça serait moins grave. C’est comme si, on le poussait » indique l’un des blessés »

  1. Très beau article. Vous avez mis aussi en évidence le problème de gestion des urgences sanitaires. Vraiment il faut que le gouvernement fasse des efforts dans ce sens.merci à Marc et à toute l’équipe.
    Florent NAWOU

  2. Vraiment si on peut nous faire quelque chose à propos des gens des tricycles ça me fera plaisir l’autre fois c’est tricycle qui m’a congné par derrière après le feu tricolore de rond point bè ,ma qui est enceinte de 4mois est tombé sur le ventre au beau milieu de la route et c’est par là grâce de Dieu que ma femme n’est pas écraser par les véhicules qui étaient juste derrière nous

    1. Merci pour les suggestions… Les autorités compétentes en tiendront compte je pense… N’oubliez surtout pas de partager sans fin nos articles

  3. Vraiment merci à l’équipe de rédaction de cet article qui, évidemment, nous informe sur la conduite maladroite de moto tricycle, par des personnes non instruites qui ne connaissent rien du code de la route.
    Aussi, il faut qu’on réagisse par rapport à la réponse de sapeurs pompiers en cas d’urgence. Ceux-ci, la plus part des fois, ne répondent pas au premier coup d’appel urgent. On se pose des questions, notamment, est-ce le manque de personnel pompier ou de moyen de déplacement pour rejoindre rapidement les lieux d’accident.
    Que le gouvernement prenne ses dispositions. Merci

    1. Merci beaucoup pour l’intérêt… N’oubliez surtout pas de partager sans fin nos articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *