Élections législatives et régionales : Sani Yaya ratisse large dans la préfecture de la Binah

Partager

Depuis samedi 13 avril 2024, la campagne pour le compte du double scrutin législatif et régional a débuté sur toute l’étendue du territoire national. À travers un grand meeting à Pagouda, ce lundi 15 avril 2024, le candidat Sani Yaya a démarré en trombe sa campagne électorale pour le compte du parti Unir.

Ils sont au total 2345 candidats pour les législatives et 284 listes pour le compte des régionales à aller à la conquête des électeurs. Dans une ambiance de grands jours et devant un parterre de militants, le candidat Sani Yaya a livré le message du président de la République et leader du parti Unir, Faure Essozimna Kodjo Gnassingbé.

A LIRE AUSSI : Législatives : Les propositions alléchantes du parti Nouveau Départ contre « l’arnaque insidieuse » des microfinances

Lisez intégralement le discours du candidat Sani Yaya

Monsieur le Ministre d’État,

Mesdames et Messieurs les Ministres Chers frères et sœurs;

Honorables chefs cantons, les Imams, monsieur le président de l’union musulmane de la préfecture;

Mes Chers parents de la Binah;

Je vous salue et je voulais vous transmettre non pas mon message mais le message du Président Faure, le Président de notre grand parti UNIR. Infatigable artisan de la paix, de la stabilité, de la cohésion sociale des grands travaux de développement économique et social.

Artisan de l’inclusion sociale et financière. Je voulais vous dire que le Président de notre grand parti UNIR, le Président Faure, en nous faisant l’insigne honneur de nous désigner comme candidat aux législatives et aux régionales pour représenter la BINAH nous a fait savoir de vous dire qu’il compte sur la BINAH.

Il nous dit qu’il n’a aucune crainte et qu’il sait compter sur vous, vous n’avez jamais fait défaut, vous avez toujours respecté votre engagement envers le parti UNIR. Avec une participation souvent exceptionnelle, un taux de participation élevé qui se traduit par un vote élevé en faveur du grand parti UNIR et par rapport à ça, il n’a aucune appréhension par rapport à la BINAH. Il nous a dit allez-y, battez campagne dans l’humilité, recherchez la cohésion sociale, écoutez les populations.

Nous avons beaucoup fait, le gouvernement du Président Faure en a fait, mais il y a des défis qui nous attendent. Sachez les écouter pour que nous puissions traduire cela dans la nouvelle politique générale du gouvernement, dans la nouvelle feuille de route.

Mais alors qu’est-ce que le gouvernement du Président Faure et son gouvernement ont fait, des projets de la feuille de route, nous allons pas nous mettre à les égrener un à un car le temps ne nous suffirait pas.

Il se soucie au quotidien du bien être de la population. Vous avez des mécanismes qui sont mis en place pour soutenir la réduction de la pauvreté, pour soutenir les populations, l’assurance maladie universelle en est un des derniers mécanismes ou toutes les populations peuvent aller se faire soigner vraiment sans se soucier de leurs niveaux de revenus parce que l’état y contribue.

Au niveau de la BINAH, nous voyons la traduction de cette politique dans notre vie quotidienne, les pistes qui ont été ouvertes, d’autres qui ont été parfaitement réhabilitées , d’autres qui ont été goudronnées, des voiries urbaines qui ont été réalisées à Pagouda ici, à Kemerida et à ketao.

L’assainissement, les infrastructures marchandes on vient d’ouvrir et ont été inauguré, le marché de pagouda, les ponts, les ouvrages de franchissement pour désenclaver les différentes populations et libérer les productions économiques et les produits.

Les ZAAP ont été créées notamment à SIRKA, les mécanismes ont été mis en place pour appuyer cet élan à la base.

Permettez-moi ici Monsieur le Ministre d’État de souligner la présence parmi nous de notre sœur Madame la ministre de l’inclusion financière et donc du FNFI. Des applaudissements pour elle afin qu’elle puisse apporter beaucoup plus à PAGOUDA.

Pour accompagner les femmes, des marchés ont été réservés aux femmes et aux jeunes entrepreneurs démontrant le souci du Président Faure GNASSINGBE pour la promotion de la jeunesse et la promotion de la femme et du genre.

Avec tout ce que nous sommes entrain de citer et la liste est encore longue, est-ce que populations de la binah , populations de pagouda est-ce qu’il y a encore match ? Non, non, non, scandaient les populations…

Notre souci ici dans la BINAH, ce n’est pas on va gagner ou pas, notre souci à PAGOUDA ,c’est comment nous allons battre notre propre record en terme de taux de participation et en terme de traduction du droit de vote explique à l’assemblée la tête de liste Sani YAYA qui rassure encore, ”le Président Faure vous demande de dormir tranquille et qu’il pense à pense à vous et continuera par travailler sur vos besoins pour vous satisfaire totalement”.

Le Candidat Sani YAYA a pour terminer décliné l’enjeu du double scrutin avant d’inviter les militants et militantes à garantir un score très impressionnant au parti Union pour la république pour permettre au Président Faure de continuer la réalisation de sa vision au service de la nation.

Les candidats aux législatives et aux régionales ainsi que leurs suppléants ont été présentés aux militants.

Un autre temps fort au cours de ce meeting a été l’intervention du député TOUH Pahorsky. Intervention au cours de laquelle il a expliqué à l’assistance les avantages du basculement du Togo du régime présidentiel au régime parlementaire. Pour l’honorable TOUH, cette initiative de révision Constitutionnelle est une proposition de la représentation nationale (Hemicycle).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *