Drame à l’EPP N’GOBO : Le gouvernement apporte son soutien aux familles des victimes

Partager

Le mercredi 27 septembre 2023, un mur d’un hangar servant de bâtiment scolaire à l’EPP N’gobo, dans le canton de Diguengué, (commune Blitta 3), s’est effondré causant deux morts et un blessé. Ce lundi 02 octobre 2023, une délégation gouvernementale s’est rendue sur les lieux, accompagnée des acteurs de l’éducation de la région centrale, pour apporter assistance aux familles des victimes.

A l’EPP N’gobo un mur du hangar qui abrite trois salles de classes s’est écroulé le mercredi 27 septembre 2023, provoquant le décès d’une fillette de 6 ans et d’un garçon de 7 ans, respectivement en classe de CP1 et CP2 et blessant un enseignant volontaire. Face à cette situation, le ministre des enseignements primaire, secondaire et technique et de l’Artisanat Prof. Dodzi Kokoroko et son collègue en charge de l’Action sociale madame Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma se sont rendus sur les lieux ce lundi 02 octobre 2023.

Objectif, faire l’état des lieux de la situation sur le terrain et apporter assistance aux familles des victimes. Au nom du Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé et du Gouvernement, Prof. Dodzi Kokoroko et son collègue de l’Action sociale, Madame Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma ont présenté les condoléances les plus attristées aux familles des victimes.

Les deux familles des victimes ont reçu chacune des mains des émissaires du Gouvernement, une assistance financière de cinq cent mille francs (500 000 F) chacune.

L’enseignant volontaire blessé dans ce drame a également reçu un soutien de cinq cent mille francs. Les ministres ont promis la construction d’un nouveau bâtiment dans un meilleur délai afin d’améliorer les conditions de travail des enseignants et des élèves.

RETOUR SUR LES FAITS

Selon les témoins, le drame s’était produit à la mi-journée du mercredi 27 septembre 2023. Ils affirment que l’enseignant et les élèves qui étaient en plein cours ont été surpris par l’écroulement du mur du hangar. A leurs dires, les deux enfants décédés étaient au tableau, proches du mur endommagé, entrain de traiter des exercices quand le drame s’est produit.

Rappelons que dès que le drame s’était produit, le préfet de Blitta, Batossa Boukari accompagné du maire de la commune Blitta 3, Kotokoli Komi, de l’Inspecteur des Enseignements préscolaire et primaire de Blitta-Ouest et les responsables des forces de l’ordre et de sécurité, s’étaient déjà rendu sur le lieu de la catastrophe. Le représentant du pouvoir central et sa suite avaient également rencontré les familles des défunts à qui ils avaient déjà transmis les condoléances et la compassion du Président de la République et de son gouvernement ainsi que les vœux de prompte guérison à l’enseignant blessé.

Le déplacement des deux ministres ce lundi sur le lieu du drame et le soutien apporté aux familles des victimes et à l’enseignant volontaire blessé, confirment la volonté du Chef de l’Etat et de son Gouvernement d’œuvrer pour le bien de tous les citoyens.

D’ores et déjà, le gouvernement a pris toutes les dispositions pour réhabiliter les bâtiments scolaires en difficultés en vue de mettre les élèves et les enseignants à l’abri de tous les risques liés au mauvais état de certains établissements scolaires.

La rédaction

Un commentaire sur « Drame à l’EPP N’GOBO : Le gouvernement apporte son soutien aux familles des victimes »

  1. Wow, superb blog layout! How lengthy have you ever been blogging for?
    you made running a blog glance easy. The overall glance
    of your website is excellent, let alone the content!
    You can see similar here sklep internetowy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *