Ces pasteurs se préparent pour les élections législatives et régionales

Partager

Samedi 16 septembre 2023, plusieurs pasteurs de la Fondation Rolland Dzossou en collaboration avec Bon Berger ont organisé une journée de réflexion et de prière. À la fin de cette activité spirituelle, ces pasteurs décident de se présenter aux prochaines élections législatives et régionales qui s’annoncent.

La Fondation Rolland Dzossou, qui regroupe plusieurs hommes de Dieu, a pour but de contribuer au bien-être socio-économique, culturel et surtout spirituel des populations à la base en vue d’un développement humain durable, harmonieux, participatif et intégral. Ayant constaté que personne ne défend leur droit, ces hommes de Dieu veulent se présenter aux élections afin d’apporter leur pierre à l’édifice.

Ce qui motive ces pasteurs à se présenter aux élections

« Jusqu’à ce jour, nous avons constaté qu’aucun parti politique ne défend nos intérêts et droits à l’assemblée nationale. Vu les actualités, nous ne pouvons pas rester les bras croisés jusqu’à ce que les choses détériorent. C’est pourquoi nous voulons, nous présenter aux élections afin de rectifier ou corriger certaines choses », a précisé Dr Alexis Adognon, porte-parole de la Fondation Rolland Dzossou et Bon Berger avant d’ajouter que « nous les chrétiens nous avons l’éternel des armées à notre côté et nous croyons fermement que nous allons gagner ».

Dr Alexis Adognon, porte-parole de la Fondation Rolland Dzossou et Bon Berger

Par ailleurs, Dr Alexis Adognon affirme qu’il y a des choses que seuls les hommes de Dieu peuvent faire.

« Vous savez, les gens n’ont pas la moralité religieuse. Les gens viennent avec de la démagogie pour parler. C’est pourquoi ils s’adonnent à certains choses en tant que responsable. Nous nous parlons au nom de l’éternel des armées et nous avons un engagement spirituel. Nous avons un compte à rendre à Dieu. Si nous venons, nous leurrer nous-mêmes, on s’expose à la colère divine. Vous savez, il y a des actions que seuls les hommes de Dieu peuvent poser dans une nation. C’est notre plus grand problème au Togo. Ici, tout se fait d’une manière administrative jamais spirituelle », a laissé entendre Dr Alexis Adognon.

Tous les fidèles des confessions religieuses sont invités à rejoindre ce mouvement afin de défendre les préoccupations de l’église. La Fondation Rolland Dzossou existe depuis 20 ans.

Marc Le Sucré (92196799)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *