0 6 jours
Partager

Le Togo est l’un des dizaines de pays qui contribuent aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies. Étant une nation de stabilité, le pays ouest-africain y accorde une importance capitale, contribuant à plus de mille soldats de la paix à travers le monde.

Depuis 75 ans, les Casques Blues constituent l’un des outils les plus importants de l’ONU dans la lutte contre les conflits dans le monde, avec objectif de promouvoir la paix et la sécurité mondiale. Il existe actuellement au moins douze opérations de maintien de la paix déployées en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe et en Asie. Des milliers de forces de maintien de la paix de l’ONU sont sur le terrain et viennent d’au moins 125 pays dont le Togo.

Le Togo fournit aux Casques bleus, des troupes, des policiers et du personnel civil. Ils sont au moins 1036 Togolais et Togolaises actifs sur le terrain dans les opérations de maintien de la paix, selon les chiffres officiels publiés par l’ONU. Au sein des Casques Bleus, les Togolais parcourent des chemins difficiles. Ils sont appelés non seulement à maintenir la paix et la sécurité, à faciliter des processus politiques, à protéger les civils et mais aussi à contribuer au désarmement.

Les Casques bleus togolais contribuent aussi à la démobilisation et à la réintégration des anciens combattants. La sécurité et la prévention des conflits durant les élections en Afrique aussi rentrent dans leur cahier de charges. Cela démontre la confiance accordée par l’institution au peuple togolais et son gouvernement à la tête duquel se trouve le président Faure Essozimna Gnassingbé.

Le 8 juin 2023, cent-quarante casques bleus de l’unité de police constituée du Togo et onze officiers de police individuels de la MINUSMA, originaires de six pays africains dont le Togo, ont été récompensés lors d’une cérémonie officielle. « Ces hommes se sont distingués par leur engagement et leur dévouement envers la Mission de paix au Mali. La médaille des Nations Unies, une distinction décernée aux militaires et aux policiers ayant servi pendant au moins 90 jours dans une mission de l’ONU, leur a été remise en reconnaissance de leurs efforts, de leurs faits d’armes et de leurs sacrifices au service des populations », pouvait-on lire sur le site web officiel de l’ONU.

Déployés le 20 août 2022, les casques bleus togolais ont réalisé près de 460 patrouilles à courte et longue portée pour protéger les populations civiles. On note 48 missions d’escorte de divers types et des missions d’assistance médicale en collaboration avec la Force de la MINUSMA. Le Togo se présente ainsi comme étant l’un des forces importantes de la protection et la promotion des droits de l’homme dans le monde. Un des partenaires qui promeut la démocratie et aide à la création et au rétablissement de l’État de droit dans plusieurs autres nations sur le continent et dans le monde.

En réalité, tout cela résulte d’une réalité : la paix fait partie de la mentalité togolaise. En témoignent les actions de soutiens des forces armées togolaises à celles de l’ONU pour contribuer à garantir la stabilité à travers le monde, mais aussi l’accueil chaleureux accordé aux immigrés qui s’épanouissent dans le pays au travers de plusieurs activités génératrices de revenus et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *